Service de bacs réutilisables pour le transport professionnel de marchandises alimentaires

sydney-rae-151447-unsplash.jpg
bas-emmen-533040-unsplash.jpg

L'hégémonie du jetable

Actuellement, les marchandises alimentaires sont principalement conditionnées dans des emballages jetables, tels que des cartons, des cagettes en bois ou en plastique, et des caisses en polystyrène.

Rien qu'en Île de France, cela correspond environ à 300.000 emballages jetés tous les jours.


chuttersnap-485281-unsplash.jpg

La bête noire des commerçants

Les commerçants perdent du temps à traiter ces déchets d'emballage, ont peu d'espace de stockage et pas assez de poubelles pour tout jeter.


natalie-walters-420837-unsplash.jpg

La solution Pandobac

Nous fournissons des bacs réutilisables pour remplacer et supprimer les emballages jetables dans le transport des marchandises alimentaires.

C'est une solution clés en main : nous nous occupons du lavage, du réapprovisionnement, et du tracking.


chuttersnap-318028-unsplash.jpg

Pandobac s'intègre sur l'ensemble de la chaîne

Du producteur, agriculteur, éleveur, pêcheur, en passant par le grossiste, livreur, jusqu'au commerçant.


 
vince-lee-199076-unsplash.jpg

Notre mission

Introduire un nouveau modèle de pensée et de fonctionnement pour le transport de marchandises alimentaires, respectueux de notre planète, suivant une démarche zéro déchet, et profitable à l'ensemble des acteurs de la chaîne.

 

Notre histoire

En 2014, Shu Zhang, co-fondatrice de Pandobac crée le restaurant Maguey, après des études d'ingénieur couplées à des études culinaires. Après 4 ans d'immersion totale dans le milieu de l'alimentaire, elle s'associe début 2018 avec Roch Feuillade, ancien camarade d'école, et Anaïs Ryterband, qui complète l'équipe avec son profil commercial pour fonder Pandobac.

Tous les 3 sont sensibles aux enjeux environnementaux et souhaitent réduire la quantité absurde observée de déchets de transports, en changeant les mentalités et les modes de fonctionnement, pour évoluer vers un monde plus responsable et plus cohérent.

Pour construire l'offre la plus adaptée, ils multiplient les rencontres parmi tous les acteurs de l'alimentaire : du producteur, à la coopérative, aux grossistes, en passant par la grande distribution, jusqu'aux commerçants. Un test grandeur nature avec un partenaire-clé est prévu pour l'été 2018. Le lancement effectif du service est prévu pour début 2019.