Une démarche Zéro Déchet pour le transport des marchandises alimentaires

martin-560777-unsplash.jpg
hermes-rivera-265412-unsplash.jpg

Le triste constat

Nos modes actuels de production et consommation ne sont plus viables : il faut opérer un changement de paradigme, en allant plus loin que la simple intégration du recyclage dans notre gestion des déchets.

L'objectif n'est pas de produire plus de déchets sous prétexte qu’ils sont recyclables, mais en produire moins et gérer autrement les déchets.

thomas-lambert-407374-unsplash.jpg

L'économie circulaire

Il s’agit de passer de modes de production linéaires et toxiques à des systèmes circulaires et résilients, grâce aux progrès de l’écoconception.

Il faut commencer par modifier nos modes de production, afin qu’ils deviennent sobres et efficients dans l’utilisation des ressources naturelles et d’énergie, permettant de réduire l’utilisation des matières premières.

javier-graterol-31369-unsplash.jpg

La réutilisation au cœur de la démarche

Dans une démarche Zéro déchet, on cherche à maximiser l’usage en réutilisant, partageant, mutualisant l’accès à des biens.

Aujourd'hui, seulement 66% des papiers et cartons sont recyclés, 55% pour le verre et 7% pour le plastique.

Le recyclage est également énergivore et n'est pas une solution durable : elle ne doit être utilisée qu'en dernier recours.

En ce qui concerne les emballages, les modes de distribution reposant sur le “jetable” sont donc écartés au profit de systèmes basés sur la réutilisation.

Extraits de Zero Waste France

 "Le meilleur déchet, c'est celui qui n'existe pas."

Béa Johnson  |  Auteure et conférencière autour du zéro déchet

william-felker-38344-unsplash.jpg